Prochaines séances du SEMINAIRE “BIOGRAPHIE” 14 et 15 décembre 2016

Conférence du Séminaire Biographie

Jeudi 15 décembre à 17h – Maison de la Recherche – salle 2.44

Taïna Tuhkunen

Professeur des universités en études américaines à l’Université d’Angers

« Inspiré d’une vie » : le genre biopic en question

Définissant le biopic (film biographique/biographie filmée) comme la représentation de « la vie d’un personnage historique, passé ou présent », George F. Custen fait le constat que les stars et les célébrités sont également des « figures historiques emblématiques » dont l’image publique peut interférer avec le discours historique véhiculé par ces films (Bio/Pics, How Hollywood Constructed Public History, 1992, 5). Plus récemment, Ellen Cheshire a demandé si ce genre « calomnié et incompris » constitue un genre à part (Bio-Pics: A Life in Pictures, 2015, 3). Le biopic est, en effet, à l’origine de nombreuses controverses, non seulement en raison de sa prétention à la véracité historique, mais par sa praxis de l’intertextualité et de la réflexivité, ses dichotomies sexuelles, ou bien son attachement, encore aujourd’hui, à la tradition hagiographique susceptible d’affecter les stratégies visuelles et narratives des récits de vie filmiques. Ce numéro de la Revue LISA/LISA e-journal explore les divers mécanismes, modalités et conventions sur lesquels s’appuie la construction des « destins exceptionnels » à l’écran (cinéma/télévision).

Notez la publication dans

XIV-n°2 | 2016“Based upon a Life”: The Biopic Genre in Question

Conférence du Séminaire Biographie

Mercredi 14 décembre à 17h – Maison de la Recherche – salle 2.44

Tobias Heinrich

Austrian Lektor in German literature and language at New College, University of Oxford

Exemplary lives ­ Why we read biographies and what German Enlightenment has to say about it

Biographies are and have been since the eighteenth century one of the most popular genres on the book market: whether it be Plutarch’s lives of Alexander and Caesar, Hermione Lee’s award­winning biography of Virgina Woolf or Walter Isaacson’s best­selling book on Steve Jobs. This talk is going to examine the reasons for our ongoing fascination with biographies. In this respect, it will look at the German Enlightenment and the advocates of biography as the key genre of a hermeneutic worldview. The thoroughly modern assumption that man can be readable like a book is merged with older models of edification and spiritual formation through literature, resulting in the notion that we can acquire authority over our own biography only through the lens of the lives of others.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *